Composting of municipal biosolids: effect of bulking agent particle size on operating performance

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Woodchips, prepared from wood waste obtained from a pallet manufacturer, were used to determine the effect of bulking agent particle size on compost pile performance. The three treatments investigated used coarse, medium, or fine woodchips. Characteristic particle sizes were 40, 13, and 5.2 mm for the coarse, medium, and fine material, respectively. All recipes were made using one part biosolids to 2.5 parts woodchips (v:v) at a target moisture content of 60%. Finer woodchips resulted in thermophilic temperature values being reached sooner, being sustained for a longer time (>95 d), and recovering more quickly after rainfall events. Finer woodchips also resulted in lower moisture loss over the experimental period. Based on the experimental observations, it was assumed decreased tortuosity in the coarse woodchip material led to higher ventilation rates as compared to the finer material. Further experimental work is required to confirm this. The authors' recommend operators characterize feedstock bulking agent particle size distribution, particularly at facilities purchasing bulking agents for their operations.

Des copeaux de bois préparés à partir de déchets de bois, provenant d'un fabricant de palettes, ont été utilisés pour déterminer l'effet de la dimension des particules de l'agent gonflant sur le rendement de la halde de compost. Les trois traitements étudiés utilisaient des copeaux grossiers, moyens et petits. Les dimensions typiques de particules étaient de 40, 13 et 5,2 mm respectivement pour les matériaux grossiers, moyens et petits. Toutes les recettes utilisaient une portion de biosolides pour 2,5 portions de copeaux (vol:vol) à une teneur en eau cible de 60%. Des copeaux de bois plus fins ont fait que les températures thermophiles ont été atteintes plus rapidement, étaient maintenues pendant longtemps (>95 jours) et récupéraient plus rapidement après les pluies. Des copeaux de bois plus fins ont également engendré la plus faible perte d'humidité durant la période d'étude. Selon les observations, l'hypothèse a été émise qu'une diminution du coefficient de tortuosité dans les copeaux grossiers engendrait des plus forts taux de ventilation que les matériaux plus fins. Des travaux expérimentaux additionnels sont cependant requis pour le confirmer. Les auteurs recommandent que les opérateurs caractérisent la distribution granulométrique de l'agent gonflant des charges d'alimentation, plus particulièrement aux installations achetant des agents gonflants pour leurs opérations.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles