Sodium azide interference in chemical and biological testing


    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

This paper discusses the results of sodium azide interference encountered during lab-scale studies in which sodium azide was used as a microbial growth inhibitor. In separate tests to evaluate the oxidation of naphthalene by various oxidants, the disappearance of naphthalene in batch experiments containing chlorine was negligible after 12 d of incubation. However, 38% and 77% disappearance of naphthalene was observed when 11 mg/L of sodium azide was present in solutions containing 19.5 mg/L and 52.5 mg/L total chlorine, respectively. Chlorine was consumed faster in the batch studies containing sodium azide. Increasing levels of azide in solution also resulted in lower naphthalene and chlorine levels. In a separate set of experiments, sodium azide interfered with nitrate quantification and produced nitrate levels that were progressively lower with increasing azide concentrations. The decrease in nitrate was caused by reactions of sodium azide with nitrite formed during cadmium reduction. In both cases, sodium azide was added to the test solution either to prevent microbial growth or to inhibit existing microbial activity. These tests demonstrate that azide could potentially interfere in chemical and biological testing.RésuméCet article traite des résultats de l'interférence de l'azoture de sodium rencontrée lors d'études en laboratoire dans lesquelles l'azoture de sodium était utilisé en tant qu'inhibiteur de prolifération microbienne. Dans des essais séparés pour évaluer l'oxydation du naphtalène par divers oxydants, la disparition du naphtalène lors d'expériences par lots contenant du chlore était négligeable après 12 jours d'incubation. Cependant, des disparitions de 38% et de 77% de naphtalène ont été observées lorsque 11 mg/L d'azoture de sodium était présent dans des solutions contenant 19, 5 mg/L et 52, 5 mg/L de chlore total respectivement. Le chlore était consumé plus rapidement dans les essais par lots contenant de l'azoture de sodium. L'augmentation des niveaux d'azoture en solution a également donné des niveaux inférieurs de naphtalène et de chlore. Lors d'un ensemble d'expériences séparées, l'azoture de sodium a interféré avec la quantification des nitrates et a produit des niveaux de nitrates qui diminuaient progressivement avec l'augmentation des concentrations d'azoture. La diminution des nitrates était causée par les réactions d'azoture de sodium avec le nitrite formé durant la réduction du cadmium. Dans ces deux cas, l'azoture de sodium était ajouté à la solution test soit pour prévenir la prolifération microbienne ou pour inhiber l'activité microbienne existante. Ces tests démontrent que l'azoture peut potentiellement interférer lors de tests chimiques et biologiques.

    loading  Loading Related Articles