Stockage et stabilité à long terme de boues d'épuration municipales décontaminées et stabilisées par voie chimique ou biologique


    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

The objective of this research was to evaluate the effects of sewage sludge storage on biological and physico-chemical parameters of sludge treated by different stabilization and decontamination processes. Three sludge storage methods were tested: inside at stable temperature (21 ± 2 °C), outside during summer (May–October), and inside at different temperatures to simulate the winter season. An increase of the sludge pH (approximately 8.0–8.5) and an odour removal process were measured following a 5-month storage period, and this, for all conditions of sludge treatments and storage options. The sanitary conditions of the sludge improved, because the fecal coliforms were completely eliminated, and fecal streptococci and salmonella were significantly reduced. The results also revealed that the pH adjustment, near neutrality, of sludge treated by acid processes (Stabiox and Metix-AC) is preferable before a long storage period. This allows a better biodegradation of the organic matter and the production of less odorous sludge. Sludge neutralization also decreases phosphorus and metals concentrations in drainage waters. The preservation of the acid conditions remains however useful during a short storage period, by allowing to avoid a fast resumption of the nauseous odours. Overall, the different temperatures had few effects on sludge characteristics after the 5-month storage period.RésuméLa présente étude avait pour but d'évaluer l'effet de l'entreposage de boues d'épuration sur des paramètres biologiques et physico-chimiques de boues traitées par différents procédés de stabilisation (chaulage, digestion aérobie et Stabiox) et de décontamination (Metix-AC). Trois modes d'entreposage ont été testés: à l'intérieur à température stable (21 ± 2 °C), à l'extérieur pendant l'été (mai à octobre) et à l'intérieur à température variable afin de simuler la période hivernale. Les résultats après un stockage de 5 mois ont révélé un ajustement du pH des boues et des eaux autour de 8,0–8,5 et une diminution des odeurs indépendamment du mode de traitement ou d'entreposage. La qualité sanitaire des boues s'est également améliorée, car les coliformes fécaux ont été globalement éliminés, et les concentrations en streptocoques fécaux et salmonelles ont diminué. Les résultats ont aussi montré que l'ajustement du pH, près de la neutralité, des boues traitées par les procédés acides (Stabiox et Metix-AC) est préférable avant le stockage sur une longue période des boues. Ceci permet une meilleure biodégradation de la matière organique et la génération de boues moins odorantes. La neutralisation du pH réduit aussi le relarguage du phosphore et des métaux dans les eaux de percolation. Le maintien de conditions acides demeure cependant utile pour une courte période de stockage, ceci afin d'éviter une reprise rapide des odeurs nauséabondes. De manière générale, les conditions différentes de température ont eu peu d'effets sur les caractéristiques des boues après la période de stockage de 5 mois.

    loading  Loading Related Articles