Phylogenetic relationship of Diospyros kaki (persimmon) to Diospyros spp. (Ebenaceae) of Thailand and four temperate zone Diospyros spp. from an analysis of RFLP variation in amplified cpDNA

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

The relationships among 17 Diospyros species from Thailand, with particular emphasis on the relationship of these species to temperate Diospyros species, including Diospyros kaki, were studied, using 81 cpDNA restriction site mutations detected in the 3.2- and 2.1-kb regions of amplified cpDNA and six different length mutations detected in the 2.1-kb region of amplified cpDNA. Parsimony and neighbor-joining analyses were conducted to identify relationships among species. Three temperate zone species, D. kaki, Diospyros lotus, and Diospyros virginiana, were monophyletic with one subtropical species, Diospyros ehretioides, suggesting a close evolutionary relationship among them. An immediate common progenitor for D. kaki and D. virginiana is suggested from cpDNA homology and the polyploidized karyotypes of both species. Our results did not support Ng's hypothesis that Diospyros glandulosa (synonym Diospyros roxburghii) is the progenitor of D. kaki. Two species, Diospyros rhodocalyx and Diospyros confertiflora, were so distant from the remaining species that additional study is needed to determine whether they should be placed in the same genus.

Les relations parmi 17 espèces du genre Diospyros provenant de la Thaïlande ainsi qu'entre celles-ci et des espèces du genre Diospyros provenant de zones tempérées, dont le Diospyros kaki, ont été examinées. Ces études ont été réalisées en scrutant 81 mutations à des sites de restriction présents dans des régions amplifiées de l'ADN chloroplastique (ADNcp) mesurant 3,2 et 2,1 kb de même qu'en examinant six polymorphismes de taille observés dans la région amplifiée de 2,1 kb. Des analyses de parcimonie et de «neighbor-joining» ont été réalisées afin de déterminer les relations entre ces espèces. Trois espèces de zone tempérée, le D. kaki, le Diospyros lotus et le Diospyros virginiana étaient monophylétiques avec une des espèces subtropicales, le Diospyros ehretioides, ce qui suggère une proche parenté entre elles. Un proche ancêtre commun pour le D. kaki et le D. virginiana est suggéré par l'homologie des séquences d'ADNcp et les caryotypes polyploïdes des deux espèces. Ces résultats ne supportent pas l'hypothèse de Ng selon qui le Diospyros glandulosa (syn. Diospyros roxburghii) serait l'ancêtre du D. kaki. Deux espèces, le Diospyros rhodocalyx et le Diospyros confertiflora étaient si distantes des autres espèces que des études additionnelles seront nécessaires afin de déterminer si elles devraient appartenir au même genre.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles