Development of a DNA marker for Vm, a gene conferring resistance to apple scab

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Primers of arbitrary sequence were screened by bulked segregant analysis to identify DNA fragments linked to Vm, a gene conferring resistance to apple scab (Venturia inaequalis). A 687-bp fragment generated by 10-base primer OPB12 gave tight linkage (no recombinants) in a population of 59 individuals from the cross ‘Empire’ x NY74828-12. The DNA fragment was sequenced, and two specific primers were generated to produce a STS marker for Vm. These primers were used in New Zealand to screen a second population of 180 individuals from a different cross. In this population, the marker displayed 8% recombination with Vm. A survey of Malus germplasm indicated that the marker was present in relatively few accessions, but was present in all known sources of Vm, including the cultivar Murray. However, none of the other sources of scab resistance, nor any other commercial cultivar, displayed the OPB12 fragment. These results suggest that this marker should be useful for the pyramiding of scab resistance genes in cultivated apple and, perhaps, for identifying other accessions in the Malus germplasm collection that possess Vm.

Des amorces de séquence aléatoire ont été criblées par analyse de ségrégants regroupés afin d'identifier des fragments d'ADN liés à Vm, un gène qui confère la résistance à la tavelure du pommier (Venturia inaequalis). Un fragment de 687 pb produit avec l'amorce décanucléotidique OPB12 s'est avéré étroitement lié (aucun recombinant) parmi une population de 59 individus résultant du croisement ‘Empire’ x NY74828-12. Le fragment d'ADN a été séquencé et deux amorces spécifiques ont été synthétisées afin de produire un marqueur STS pour le gène Vm. Ces amorces ont été employées en Nouvelle-Zélande pour examiner une seconde population de 180 individus provenant d'un autre croisement. Dans cette population, le marqueur a montré 8% de recombinaison avec Vm. Un examen du germoplasme du genre Malus a montré que le marqueur est présent chez relativement peu d'accessions mais qu'il est présent chez toutes les sources connues de Vm incluant ‘Murray’. Cependant, aucune des autres sources de résistance à la tavelure et aucun autre cultivar commercial n'a montré le fragment OPB12. Ces résultats suggèrent que ce marqueur pourrait être utile en vue de l'accumulation pyramidale de gènes de résistance à la tavelure chez la pomme cultivée et, peut-être, pour fins d'identification d'autres accessions possédant Vm parmi la collection de germoplasme du genre Malus.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles