An X/Y DNA segment from an early stage of sex chromosome differentiation in the fly Megaselia scalaris

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

The sex chromosomes of the Megaselia scalaris wild-type strain Wien are homomorphic. We studied a roughly 1.8 kb X/Y DNA segment of this strain. It includes, at one end, the first part of a coding sequence for a protein of the vespid antigen 5 family. Molecular differentiation between the X and Y chromosomes has commenced, but homology, even of short DNA stretches, is still assessable beyond doubt. The most conspicuous differences between the X and the homologous Y segment were insertions/deletions in the noncoding region: among them, deletions, a duplication, and an insertion of a mobile element. These structural changes grossly disrupted homology. In comparison, base substitutions, though more numerous, contributed little to the differentiation of the X/Y DNA segment.

Les chromosomes sexuels du Megaselia scalaris de type sauvage Wien sont homomorphes. Les auteurs ont étudié un segment d'ADN X/Y d'environ 1,8 kb chez cette souche. Ce segment, comprend, à une extrémité, la première partie d'une région codant pour une protéine de la famille d'antigènes 5 des vespidés. Une différenciation moléculaire entre le X et le Y a commencé bien que l'homologie, même de courts segments d'ADN, est encore perceptible hors de tout doute. Les différences les plus notables entre les segments homologues soit au X soit au Y étaient des insertions/délétions dans la région non-codante. Parmi celles-ci, des délétions, une duplication et l'insertion d'un segment d'ADN mobile ont été notées. Ces changements structuraux ont perturbé l'homologie de façon importante. En comparaison, les substitutions ponctuelles, bien que plus nombreuses, ont peu contribué à la différenciation de segment d'ADN X/Y.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles