The level of polyaromatic hydrocarbons in kajal and surma of major Indian brands

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Kajal and surma are eye cosmetics extensively used in Indian subcontinent. Kajal is prepared by burning of vegetable oil and butter oil while surma by grinding of the stones. High performance liquid chromatography and gas chromatography-mass spectrometry instruments were used for quantification and confirmation of 16 polyaromatic hydrocarbons (PAHs). Significant concentration of PAH was found in all the samples examined. The median concentration of PAH ranged from 0.14 (lowest, anthracene) to 31.18 μg g−1 [dibenz(a,h)anthracene] in kajal sample and from not detectable concentration (naphthalene) to 197.47 μg g−1 of benzo(a)pyrene in surma sample. Fifteen PAHs were detected in all the samples. Therefore the use of kajal and surma in eye should be strictly restricted.

Le Kajal et le Surma sont des composés très utilisés sur le sous-continent indien pour le maquillage des yeux. Ils sont préparés par calcination d'huile végétale et d'huile de beurre, puis par broyage des résidus. La chromatographie liquide haute pression et la chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse ont été employées pour quantifier et valider seize hydrocarbures polyaromatiques (PAHs). Des concentrations significatives en PAHs ont été trouvées dans les échantillons examinés. La concentration médiane en PAH classées de la faible à la plus élevée est de 0,14 μg g−1 (anthracène) à 31,18 μg g−1 (dibenz (a,h) anthracène) dans l'échantillon de Kajal et d'une présence ND (naphtalène) à 197,47 μg g−1 (benzo (a) pyrène) dans l'échantillon de Surma. Quinze PAHs ont été détectés dans tous les échantillons. En conséquence, l'utilisation de Kajal et de Surma pour la cosmétique des yeux doit être limitée de façon stricte.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles