The impact of oxidative stress on hair

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Oxidative stress reflects an imbalance between the systemic manifestation of reactive oxygen species and a biological system's ability to detoxify the reactive intermediates or to repair the resulting damage. Reactive oxygen species or free radicals are highly reactive molecules that can directly damage lipids, proteins, and DNA. They are generated by a multitude of endogenous and environmental challenges, while the body possesses endogenous defense mechanisms. With age, production of free radicals increases, while the endogenous defense mechanisms decrease. This imbalance leads to progressive damage of cellular structures, presumably resulting in the aging phenotype. While the role of oxidative stress has been widely discussed in skin aging, little focus has been placed on its impact on hair condition. Moreover, most literature on age-related hair changes focuses on alopecia, but it is equally important that the hair fibers that emerge from the scalp exhibit significant age-related changes that have equal impact on the overall cosmetic properties of hair. Sources of oxidative stress with impact on the pre-emerging fiber include: oxidative metabolism, smoking, UVR, and inflammation from microbial, pollutant, or irritant origins. Sources of oxidative stress with impact on the post-emerging fiber include: UVR (enhanced by copper), chemical insults, and oxidized scalp lipids. The role of the dermatologist is recognition and treatment of pre- and post-emerging factors for lifetime scalp and hair health.

Résumé

Le stress oxydatif reflète un déséquilibre entre la manifestation systémique des dérivés réactifs de l'oxygène et la capacité d'un système biologique à détoxifier les intermédiaires réactifs ou à réparer les dommages en résultant. Les dérivés réactifs de l'oxygène ou « radicaux libres » sont des molécules hautement réactives qui peuvent endommager directement les lipides, les protéines et l’ADN. Ils sont générés par une multitude de défis environnementaux et endogènes, tandis que le corps possède des mécanismes de défense endogènes. Avec l’âge, la production de radicaux libres augmente, pendant que les mécanismes de défense endogènes diminuent. Ce déséquilibre conduit à la détérioration progressive des structures cellulaires, résultant vraisemblablement dans le phénotype de vieillissement. Bien que le rôle du stress oxydatif ait été largement discuté dans le contexte du vieillissement de la peau, peu d'attention a été accordée à son impact sur l’état des cheveux. En outre, la plupart des études sur les changements des cheveux liée à l’âge se concentre sur l'alopécie, mais il est tout aussi important que les fibres capillaires qui émergent du cuir chevelu présentent des changements importants liés à l’âge qui ont aussi un impact sur les propriétés cosmétiques des cheveux. Les sources de stress oxydatif avec un impact sur la fibre capillaire pré-émergence comprennent: le métabolisme oxydatif, le tabagisme, les rayons UV, l'inflammation d'origine microbienne, de pollution ou d'irritants. Les sources de stress oxydatif avec un impact sur la fibre capillaire post-émergence comprennent: les rayons UV (amplifiée par le cuivre), les agressions chimiques et l'oxydation des lipides du cuir chevelu. Le rôle du dermatologue est la reconnaissance et le traitement des facteurs pré- et post-émergence de la fibre capillaire pour la vie et la sante du cuir chevelu et des cheveux.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles