A mild hand cleanser, alkyl ether sulphate supplemented with alkyl ether carboxylic acid and alkyl glucoside, improves eczema on the hand and prevents the growth ofStaphylococcus aureuson the skin surface

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

OBJECTIVE:

Washing the hands using cleansers with antiseptic materials is the most popular method for hand hygiene and helps maintain health by preventing food poisoning and bacterial infections. However, repeated hand washing tends to induce eczema of the hand, such as dryness, cracking and erythema. Moreover, eczema on the hand leads to increased levels in Staphylococcus aureus (S. aureus) on the skin surface in contrast to expectations. Thus, mild hand cleansers which induce less eczema even with repeated washings are desired. Here, we evaluated the efficacy of a hand cleanser formulated with alkyl ether sulphate (AES), alkyl ether carboxylic acid (AEC) and alkyl glucoside (AG) that contains isopropyl methylphenol (IPMP) on skin symptoms and S. aureus levels.

METHODS:

Eczema of the hand and the presence of S. aureus on the skin surface were analysed prior to and following 4 weeks of usage of the hand cleanser. A soap-based hand cleanser with IPMP was used as a reference cleanser. Eczema and cutaneous conditions were evaluated by visual grading, transepidermal water loss (TEWL), stratum corneum moisture-retention ability (MRA) and skin surface pH.

RESULTS:

The repeated use of the soap-based hand cleanser significantly worsened the hand dryness, scaling and cracks on the tips of the fingers and significantly increased the TEWL and decreased the MRA. In contrast, usage of the test cleanser only induced a significant increase in skin dryness but did not induce skin scaling or cracking and did not increase TEWL or decrease the MRA. Corresponding to these changes in skin symptoms, the presence of S. aureus increased the following use of the reference cleanser but not the test cleanser. There was no significant difference in skin surface pH between the two cleansers. Moreover, the increase in S. aureus was significantly correlated to the worsening of skin dryness and scaling.

CONCLUSION:

These results suggest that not only antimicrobial activity but also the mildness, which minimizes cutaneous effects, are important for hand cleansers to prevent the growth of S. aureus. The cleanser formulated with AES, AEC and AG containing IPMP is mild and is effective to promote hand hygiene.

OBJECTIF:

Se laver les mains à l'aide de nettoyants avec des matériaux antiseptiques est la méthode la plus populaire pour l'hygiène des mains, ce qui contribue à maintenir la santé par la prévention des intoxications alimentaires et les infections bactériennes. Cependant, le lavage répété des mains tend à induire l'eczéma de la main, comme la sécheresse, la fissuration et l'érythème. De plus, l'eczéma sur la main conduit à des niveaux accrus de Staphylococcus aureus (S. aureus) sur la surface de la peau contrairement aux attentes. Ainsi, des nettoyants doux pour les mains qui induisent moins d'eczéma, même avec des lavages répétés sont souhaités. Ici, nous avons évalué l'efficacité d'un nettoyant pour les mains formulé avec du sulfate d'alkyléther (AES), de l'acide alkyl éther carboxylique (AEC) et d'alkylglucoside (AG) qui contient du méthylphénol isopropylique (IPMP), sur les symptômes de la peau accompagnée de niveau élevé de S. aureus.

METHODES:

L'eczéma de la main et la présence de S. aureus sur la surface de la peau ont été analysés avant et après 4 semaines d'utilisation du nettoyant pour les mains. Un nettoyant pour les mains à base de savon avec IPMP a été utilisé comme un nettoyant de référence. L'eczéma et la dermatose ont été évalués par le classement visuel, la perte d'eau transépidermique (PIE), la capacité de rétention d'humidité du stratum corneum (MRA) et le pH de la surface de la peau.

RÉSULTATS:

L'utilisation répétée du nettoyant pour les mains à base de savon a empiré de manière significative la sécheresse de la main, la desquamation et des fissures sur les bouts des doigts et augmenté de façon significative la PIE et une diminution de l'MRA. En revanche, l'utilisation du nettoyant test n'induit qu'une augmentation significative de la sécheresse de la peau, mais n'a pas induit de squames ou gerçures de la peau, et n'a pas augmenté la PIE ou diminué le MRA. Correspondant à ces changements dans les symptômes de la peau, la présence de S. aureus a augmenté suite à l'utilisation de l'agent nettoyant de référence, mais pas avec le produit nettoyant de test. Il n'y avait pas de différence significative dans les changements de pH entre les deux nettoyants. De plus, l'augmentation de S. aureus a été significativement corrélée à l'aggravation de la sécheresse de la peau et la desquamation.

CONCLUSION:

Ces résultats suggèrent que non seulement l'activité antimicrobienne mais aussi la douceur, qui minimise les effets cutanés, peut être importante pour un nettoyant pour les mains pour la prévention de la croissance de S. aureus. Et le nettoyant formulé avec AES, CEA et AG contenant IPMP est doux et utile pour promouvoir l'hygiène des mains.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles