Labrum repair combined with arthroscopic reduction of capsular volume in shoulder instability

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

We performed arthroscopic treatment of traumatic anterior and anteroinferior shoulder instability combining three procedures— labrum repair, reduction of capsular volume and suture of the rotator cuff interval—with the aim of analysing the results with regard to stability and function. Between January 1999 and December 2003, 27 patients underwent arthroscopic treatment for labrum repair with metal anchors, reduction of capsular volume through thermal capsulorrhaphy and suture of rotator cuff interval. These patients were evaluated in the pre- and postoperative period using the UCLA and Rowe scales and in the postoperative period using the ASES scale. During a mean follow-up period of 32.4 months (range 22–74 months) all shoulders remained stable. Using the UCLA scale, there was improvement from the preoperative period, with a mean score of 24.7, to the postoperative period, with a mean of 32.81. Improvement was also shown by the Rowe scale, with a mean score of 39.81 in the preoperative period and 90.74 in the postoperative period. On the ASES scale the mean score was 92.22. All shoulders remained stable and there was marked functional improvement in the patients who were treated. These results are comparable to those obtained with open surgery, observing similar patient selection criteria.

Nous avons réalisé le traitement arthroscopique de l'instabilité de l'épauleen associant trois techniques, réparation du labrum, ligature capsulaire et suture de la coiffe. L'analyse des résultats de ces techniques a porté sur la stabilité et sur l'amélioration de la fonction articulaire. De janvier 1999 à décembre 2003, 27 patients ont été traités selon ces techniques,réparation du labrum utilisant des ancres métalliques, la réduction capsulaire étant réalisée par une capsuloraphie et les lésions de la coiffe étant suturées. Ces patients ont été évalués en pré et post-opératoire à l'aide des scores UCLA et Rowe et en post-opératoire avec le score ASES. Pendant toute la période de suivi 32,4 mois (22–74), les épaules sont restées stables, le score UCLA a montré une amélioration des patients (24.7 en pré-opératoire, 32.81 en post-opératoire). Ces patients ont également été améliorés comme le montre le score Rowe avec une moyenne de 39.81 en pré-opératoire à 90.74 en post-opératoire. Les scores de l'ASES ont montré une moyenne de 92.22. Conclusion: toutes les épaules sont restées stables avec une importante amélioration fonctionnelle des patients opérés. Ces résultats sont comparables aux résultats obtenus par une chirurgie à ciel ouvert si l'on compare les patients et les critères de sélection.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles