Proximal cement fixation in total hip arthroplasty—first results with a new stem design

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Stem loosening and stress-shielding are problems encountered in cemented hip arthroplasty. Could proximal stem fixation by partial cementing solve the problem? More physiological transmission of forces with only proximal cement fixation seems to be possible with this recent development (Z-stem, Option 3000, Mathys Orthopaedics, Bettlach, Switzerland). In a prospective clinical trial, this new implant was used for total hip arthroplasty in human patients. One hundred and thirty-three (133) total hip replacements in 123 patients were performed between April 1996 and January 2003. All of them were followed up regularly; 53 were analysed with the EBRA-FCA method (Einzel Bild Röntgen Analyse—femoral component analysis), whereas the rest were analysed using conventional follow-up X-rays. Eighty-six (86) patients with 95 hips could be examined in August 2004 to obtain mid-term results. At this stage, the mean follow-up time was 61 months (5.08 years), with a maximum of 100 months (8.33 years). Up to October 2004, nine cases needed a revision. The clinical data collected reported an average Harris Hip Score of 89.3 (good). The EBRA-FCA analysis reported a mean subsidence of less than 1.5 mm after the first two years, under the EBRA threshold of predicted loosening. At the latest follow-up (at an average of 61 months), there was an average stable subsidence of 2.4 mm in general. Eight (8) patients presented with subsidence of more than 5 mm. The results of the new implant seem to be encouraging. Finally, comparing our results to other fixation concepts will require longer follow-up periods.

Le descellement fémoral et le « stress-shielding » sont des problèmes fréquemment rencontrés dans les prothèses totales de hanche cimentées. Est-ce qu'une cimentation partielle proximale de la tige peut résoudre ce problème ? Une transmission plus physiologique des contraintes exercées simplement sur la fixation proximale cimentée est possible avec le développement récent de la prothèse Z-stem Option 3000, de chez Mathys Orthopaedics. Lors d'une étude prospective, ce nouvel implant a été utilisé chez l'homme. 133 prothèses totales de hanche sur 123 patients ont été réalisées entre Avril 1993 et Janvier 2003. Tous ces patients ont été suivis régulièrement. 53 ont bénéficié d'une étude avec la méthode EBRA - FCA, le reste des patients a été analysé selon des méthodes conventionnelles, avec suivi radiologique. 86 patients sur 95 hanches ont été examinés en Août 2004 pour une évaluation à moyen terme. Le suivi moyen de cette étude a été de 61 mois (5,08 ans) avec un maximum de 100 mois (8,33 ans). Depuis Octobre 2004 9 cas ont nécessité une révision. Les données cliniques nous indiquent un score moyen de Harris de 89,3 (bon). L'étude par la méthode EBRA indique qu'il existe un petit enfoncement de la pièce fémorale inférieure de 1,5 mm après deux ans d'implantation. Un plus long suivi (61 mois) montre qu'il existe un enfoncement moyen de 2,4 mm et 8 patients ont présenté un enfoncement de plus de 5 mm. Les résultats de ce nouvel implant sont encourageants. Il nous semble nécessaire de comparer ce nouvel implant avec d'autres fixations et avec un plus long suivi.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles