Is radial shortening useful for Litchman stage 3B Kienbock's disease?

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Treatment of Litchman stage 3 Kienböck's disease is still controversial. In this study our aim was to evaluate the effectiveness of radial shortening on stage 3B Kienböck's disease in comparison with stage 3A cases. Radial shortening was performed for 23 patients who had stage 3A (group I, n = 13) and 3B (group II, n = 10) Kienböck's disease between 1994 and 2004. The radial osteotomy was performed 4.5 cm proximal to the distal articular surface. The mean shortening was 2.6 mm (range 2 to 4.5). The average follow-up period was 85 months (range 26–147). Based on the modified Nakamura system, the mean clinical points were 14.3 in group I and 13.3 in group II. There was no statistical difference between both groups with regard to clinical points (P = 0.483). The extension-flexion arc showed significant improvement in both groups. Based on the results of this long-term follow-up study, we concluded that radial shortening osteotomy can be performed in the treatment of type 3B Kienböck's disease as reliably as type 3A, despite the lack of evident radiological improvement.

Le traitement de la maladie de Kienböck Stade III Litchman est toujours controversé. Le but de cette étude est d'évaluer l'efficacité du raccourcissement radial sur les stades 3-B de la maladie de Kienböck en comparaison avec les stades 3-A. Un raccourcissement du radius a été réalisé pour 23 patients qui étaient au stade 3-A (Groupe I, n = 13) et au stade 3-B (Groupe II, n = 10) de la maladie de Kienböck entre 1994 et 2004. L'ostéotomie du radius a été réalisée à 4,5 cm de la surface articulaire distale. Le raccourcissement moyen était de 2,6 mm (de 2 à 4,5). Le suivi moyen était de 85 mois (de 26 à 147). Basé sur le système de Nakamura modifié, le score clinique moyen était de 14,3 dans le groupe I et de 13,3 dans le groupe II. Il n'y avait pas de différence statistiquement significative entre les deux groupes en ce qui concerne le score clinique (p = 0.483). L'arc de mobilité en flexion extension montrait une amélioration significative dans les deux groupes. A partir des résultats de cette étude à long terme, nous avons conclus que l'ostéotomie de raccourcissement radial peut être réalisée comme traitement des maladies de Kienböck 3B de façon aussi efficace que pour les 3A et ce, en dépit de l'absence d'amélioration radiologique.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles