The treatment of dislocated humeral head fractures with a new proximal intramedullary nail system

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

A new proximal humerus nail (Sirus) for the treatment of proximal humerus fractures has become available. This paper presents the clinical and radiological outcome of the first collective study of 36 patients. Evaluation was performed prospectively. An antero-acromial approach was used for all patients. Three fixed-angle screws were inserted in a locking technique. Thirty-six fractures were fixed with the Sirus nail. These were dislocated 2- and 3-part fractures as described by Neer (J Bone Joint Surg 52:1077–1089). Outcomes were evaluated using the Constant score. Of the 36 patients evaluated 23 had sustained a 2-part fracture and 13 a 3-part fracture. The average age at surgery was 71.2 years (range, 30–93). In 75% of the cases, good to very good outcomes were achieved. Outcomes were satisfactory in 13.8% of the cases. Twenty-five fractures were treated in a closed technique. Average operating time was 41 minutes (range, 19–106) with a fluoroscopy time of 0.6 minutes (range, 0.4–2.6). Secondary fragment dislocation occurred in two cases. After 12.1 months the average Constant score was 79.2 (range, 46–100). Initial clinical experience with the Sirus nail indicates that the procedure is straightforward and has a low complication rate. Functional outcomes are predominantly good to very good. Large fragments of the greater tuberosity and 4-part fractures are beyond the scope of this application.

Un nouveau clou (Sirus) a été utilisé pour les fractures proximales de l'humérus. Ce travail fait le point sur les 36 premiers patients traités de cette façon. Le clou est verrouillé par trois vis dans trois directions différentes. 36 fractures ont été traitées de la sorte qu'il s'agisse de fracture de type 2 ou de fracture à 2 ou 3 fragments selon la description de Neer (J Bone Joint Surg 52:1077–1089). Le devenir de ces patients a été évalué selon le score de Constant. Sur les 36 patients évalués, 23 présentaient une fracture à 2 fragments et 13 à 3 fragments. L'âge moyen à l'intervention était de 71.2 ans (30 à 93). Ce traitement a permis d'obtenir également 75% de bons et très bons résultats. Le devenir a été satisfaisant dans 13.8% des cas. 25 fractures ont été traitées à foyers fermés. Le temps opératoire moyen a été de 41 minutes (de 19 à 106) et le temps d'utilisation de l'amplificateur de brillance de 0.6 minute (de 0.4 à 2.6). Un débricolage de la fracture est survenu dans deux cas. Après 12.1 mois d'évolution le score de Constant était en moyenne de 79.2 (de 46 à 100). Cette première expérience clinique montre que le taux de complications était relativement faible avec le traitement de ces fractures par le clou Sirus. Le devenir fonctionnel de ces patients reste bon ou très bon. Les fractures plus importantes de la grosse tubérosité ou les fractures à 4 fragments restent actuellement un sujet à l'étude.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles