Normative data on hand grip strength in a Greek adult population

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

The objectives of this study were to establish data concerning normal hand grip strength (GS) and to explore possible associations with anthropometric parameters. GS was measured in 232 individuals in a standard arm position using the Jamar dynamometer. We examined differences between right/left and dominant/nondominant hands. Possible correlations of GS with anthropometric values were evaluated. Right hand and dominant hand GS were found to be higher and statistically significant compared to left hand and nondominant hand GS, respectively. Men had higher values of GS compared to women. A negative association was observed between age and dominant hand GS. A positive association was documented between height and dominant hand GS, while the respective comparison for weight and dominant hand GS documented a statistically significant positive association only in the male group. A positive association between BMI and dominant hand GS was seen in female individuals. Additional factors associated with GS should be the goal of future investigations.

Etablir des données concernant la force de serrage de la main (GS) et, explorer les possibles associations avec des paramètres anthropométriques. La force de la main: GS a été mesurée chez 232 individus en position standard du bras, utilisant le dynamomètre de Jamar. Nous avons examiné les différences entre les côtés droit et gauche et dominant/non-dominant. Les possibles corrélations de GS avec des valeurs anthropométriques ont été évaluées. Respectivement main droite et GS du côté dominant ont été retrouvées de manière significativement plus élevée que main gauche et GS non-dominant. Les hommes avaient des valeurs de GS plus élevées que les femmes. Une association négative a été retrouvée entre l'âge et la GS de la main dominante. Une association positive a été documentée entre la taille et la GS du côté dominant, tandis que la comparaison entre le poids et la GS du côté dominant montre une association positive de manière statistiquement significative, uniquement dans le groupe des hommes. Une association positive a été retrouvée entre le BMI et la GS du côté dominant dans le groupe des femmes. Des facteurs additionnels associés avec la GS devraient être le but d'une future investigation.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles