Friction-Induced Pagetoid Dyskeratosis

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Background:

Pagetoid dyskeratosis (PD) is characterized by pale cells within the epidermis resembling those of Paget disease. These cells have been seen as an incidental finding in a variety of benign papules most commonly located in intertriginous areas. The lesion is considered a reactive process in which a small proportion of the normal population of keratinocytes is altered. Among the triggers for this lesion, friction has been suggested; however, a direct cause-and-effect relationship has not yet been reported.

Results:

We confirmed the relationship between PD and friction in a biopsy taken from a 19-year-old woman who presented with clinical features indicating exogenously induced bullae and erosions and consented to a biopsy of a lesion immediately after its induction, demonstrating combined features of PD and friction bulla.

Contexte:

La dyskératose pagétoïde (DP) se caractérise par la présence de cellules pâles dans l'épiderme, qui ressemblent à celles observées dans la maladie de Paget. Ces cellules sont découvertes de manière fortuite dans différents types de papules bénignes, situées la plupart du temps dans des régions intertrigineuses. La lésion est considérée comme une réaction dans laquelle une faible proportion de la population normale de kératinocytes subit des changements. Parmi les facteurs déclenchants possibles de la lésion, il y aurait la friction, mais aucune relation causale directe n'a été établie jusqu'à maintenant.

Résultats:

Une biopsie effectuée chez une femme de 19 ans, qui présentait des signes cliniques de phlyctènes et d'érosion à caractère exogène, et qui a accepté de subir une biopsie immédiatement après l'apparition d'une lésion provoquée, a permis de confirmer le lien entre la DP et la friction; la lésion présentait à la fois des signes de DP et de phlyctène par friction.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles