Peripheral Neuropathy for Dermatologists: What If Not Diabetic Neuropathy?

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Background:

Patients with cutaneous manifestations associated with peripheral neuropathy often present to the dermatologist's office.

Objective/Methods:

This article outlines a practical approach for obtaining the history, performing a screening physical examination, and ordering initial diagnostic testing to diagnose the cause of nondiabetic neuropathy. When to refer for neurologic consultation and principles of management of neuropathic pain and neuropathy-related ulcers are also discussed.

Results:

Cutaneous manifestations of peripheral neuropathy may be secondary to a medical condition predisposing the patient to neuropathy or a manifestation of neuropathy itself. In the latter category, skin affected by neuropathy may show characteristics of xerosis, anhidrosis, rubor, edema, callus, ulceration, muscle wasting, and foot deformity. Most often these findings occur in association with diabetic neuropathy; however, many other infectious, inflammatory, metabolic, paraneoplastic, hereditary, and medication- or toxin-related causes should be considered. The treatment of cutaneous manifestations of neuropathy includes pressure downloading, control of edema, and optimal ulcer and neuropathic pain management.

Conclusion:

It is important for dermatologists to have a basic approach to neuropathy in patients with related skin disease. Referral to Neurology is warranted when basic workup for reversible causes is negative or for any severe, rapidly progressive symptoms.

Contexte:

Les manifestations cutanées associées à la neuropathie périphérique donnent souvent lieu à des consultations en dermatologie.

Objectif/Méthode:

Le présent article expose une démarche pratique d'obtention de l'anamnèse, de réalisation de l'examen physique de dépistage, et de prescription d'examens diagnostiques de base permettant de cerner la cause de la neuropathie non diabétique. Il sera également question de la pertinence des consultations en neurologie ainsi que des principes de prise en charge de la douleur neuropathique et des ulcères liés à la neuropathie.

Résultats:

Les manifestations cutanées de la neuropathie périphérique peuvent être secondaires à un état sous-jacent, favorable à la neuropathie ou à une manifestation de la neuropathie elle-même. Entrent dans cette dernière catégorie des manifestations cutanées telles que le xérosis, l'anhidrose, la rougeur, l'œdème, les durillons, les ulcères, l'amyotrophie, et les déformations du pied. La plupart du temps, ces manifestations sont liées à la neuropathie diabétique; cependant, bon nombre d'autres causes possibles: infectieuses, inflammatoires, métaboliques, paranéoplasiques, héréditaires, médicamenteuses, ou toxiques, devraient être envisagées. Le traitement des manifestations cutanées de la neuropathie comprend la diminution de la pression, la réduction de l'œdème, et la prise en charge optimale des ulcères et de la douleur neuropathique.

Conclusions:

Il est important que les dermatologues aient une approche de base à l'égard de la neuropathie chez les patients en présentant des manifestations cutanées. Les consultations en neurologie sont justifiées dans les cas d'absence de cause réversible d'après le bilan de base ou d'évolution rapide et grave des symptômes.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles