Compact Fluorescent Lamps and Risk of Skin Cancer

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Background:

Previously considered safe for typical use, concerns have recently been expressed regarding the potential effect of compact fluorescent lamps (CFLs) on human skin and, in particular, on skin cancer risk.

Objective:

We sought to address this concern by reviewing the current literature on CFLs, ultraviolet (UV) radiation, and photocarcinogenic exposure.

Results:

On average, the UV radiation from CFLs and subsequent carcinogenic exposure is lower than that from incandescent bulbs. However, defective bulbs can emit higher levels of UV radiation, which may cause significant damage.

Conclusion:

Our review calls for further investigation to determine how frequently these bulbs are sufficiently defective to lead to adverse effects.

Contexte:

Autrefois considérées comme sûres en cas d'utilisation normale, les lampes fluocompactes (LFC) suscitent maintenant des craintes quant à leur effet possible sur la peau humaine, et plus particulièrement sur le risque de cancer de la peau.

Objectif:

L'étude visait à analyser le bien-fondé de cette crainte par un examen de la documentation existante sur les LFC, le rayonnement ultraviolet (UV), et l'exposition à des sources photocancérogènes.

Résultats:

Le rayonnement UV dégagé par les LFC, et par suite l'exposition à leur rayonnement cancérogène, est en moyenne plus faible que celui dégagé par les ampoules incandescentes] cependant, les ampoules défectueuses peuvent émettre un rayonnement UV plus important que les ampoules normales, ce qui peut causer des lésions importantes.

Conclusion:

Les résultats de l'étude appellent à un approfondissement de la question afin de déterminer dans quelle proportion ces ampoules sont suffisamment défectueuses pour produire des effets indésirables.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles