Mycophenolic Acid for Lymphomatoid Papulosis

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Background:

Lymphomatoid papulosis is a rare CD30+ lymphoproliferative T-cell disorder with limited effective treatments.

Objective:

We describe the case of a 50-year-old woman diagnosed with lymphomatoid papulosis who was unable to access phototherapy and who failed to clear while on systemic treatment with methotrexate.

Methods:

The patient was initiated on mycophenolate mofetil (MMF), a prodrug of mycophenolic acid, at a dose of 2 g divided twice daily.

Results:

MMF produced a rapid response with complete clearing within 8 weeks, and the patient has been successfully maintained for 2 years at the same dose with no noted side effects. Other patients in our clinic have had similar success.

Conclusions:

Mycophenolic acid is a safe and well-tolerated therapy for lymphomatoid papulosis.

Contexte:

La papulose lymphomatoïde est un trouble lymphoprolifératif à lymphocytes T CD30+ rare, difficile à traiter.

Objectif:

Il sera question, dans le présent article, du cas d'une femme de 50 ans, atteinte de papulose lymphomatoïde, qui ne pouvait avoir accès à la photothérapie et chez qui le traitement à action générale par le méthotrexate s'est révélé inefficace.

Méthode:

La patiente a reçu, au départ, du mycophénolate mofétil (MMF), un promédicament de l'acide mycophénolique, à raison d'une dose de 2 g, fractionnée deux fois par jour.

Résultats:

Le MMF a provoqué une réaction rapide et a permis la disparition complète de l'affection au bout de 8 semaines] le traitement s'est montré efficace pendant 2 ans, toujours à la même posologie et sans effets indésirables marqués. Les mêmes résultats favorables ont été observés chez d'autres patients traités à notre service.

Conclusion:

L'acide mycophénolique est un traitement sûr et bien toléré de la papulose lymphomatoïde.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles