A Consensus on Acne Management Focused on Specific Patient Features

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Background:

Most treatment guidelines for acne are based on clinical severity. Our objective was to expand that approach to one that also comprised individualized patient features: a case-based approach.

Methods:

An expert panel of Canadian dermatologists was established to develop demographic and clinical features considered to be particularly important in acne treatment selection. A nominal group consensus process was used for inclusion of features and corresponding appropriate treatments.

Results:

Consensus was achieved on the following statements: follicular epithelial dysfunction contributes to acne pathogenesis; inflammation from underlying disease(s) or prior treatment may impact further patient management; management focusing on specific patient features and on addressing psychosocial factors, including impact on quality of life, may improve treatment adherence and outcomes; and case-based scenarios are a practical approach to illustrate the effect of these factors. To address the latter, eight case profiles were developed.

Conclusions:

Management of acne should be based on multifactorial considerations beyond clinically determined acne severity and should include patient-reported impact, gender, skin sensitivity (including preexisting dermatoses), and phototype.

Contexte:

La plupart des lignes directrices sur le traitement de l'acné reposent sur la gravité clinique de l'affection. L'étude avait pour but d'élargir l'approche et de l'adapter aux caractéristiques individuelles, ce qui en fait une approche basée sur les cas.

Méthode:

Un groupe d'experts composé de dermatologues canadiens a été formé pour dresser la liste des caractéristiques démographiques et cliniques particulièrement importantes à tenir compte dans le choix du traitement de l'acné. La sélection des caractéristiques et des traitements appropriés correspondants a suivi un processus consensuel établi selon la technique du groupe nominal.

Résultats:

Il y a eu consensus sur les énoncés suivants: un dysfonctionnement épithélial folliculaire joue un rôle dans la pathogenèse de l'acné; l'inflammation liée à des états pathologiques sous-jacents ou à des traitements antérieurs peut influer sur la prise en charge ultérieure; une prise en charge adaptée aux caractéristiques individuelles et tenant compte des facteurs psychosociaux, dont la qualité de vie, peut améliorer le respect du traitement et les résultats cliniques; des scénarios basés sur des cas sont un moyen pratique d'illustrer l'effet de ces facteurs. Huit tableaux ont ainsi été élaborés afin d'expliquer ce dernier élément.

Conclusions:

Outre le degré de gravité clinique, la prise en charge de l'acné devrait tenir compte de plusieurs facteurs, dont les effets déclarés par les patients, le sexe, la sensibilité de la peau (y compris les dermatoses préexistantes), et le phototype.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles