Cost-Effectiveness of Positron Emission Tomography/Computed Tomography in the Management of Advanced Head and Neck Cancer

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Background:

Positron emission tomography/computed tomography (PET/CT) is a newer imaging modality that combines whole-body PET using [18F]fluorodeoxyglucose (FDG) and contrasted high-resolution CT. This has the advantage of combining the functional imaging of FDG-PET with the anatomic detail afforded by CT.

Objective:

To assess the cost-benefit of whole-body PET/CT as a diagnostic tool in head and neck cancer.

Methods:

A retrospective cohort (American Joint Committee on Cancer III-IVB squamous cell carcinoma in 2003) was reviewed for costs of diagnostic tests, distant metastases, and treatment type. This was compared to a hypothetical cohort of patients using PET/CT as a sole diagnostic tool using the current literature on test characteristics in the detection of distant metastases. The main outcome measure was the cost of the diagnostic workup, and the secondary outcome measure was the cost of the treatment.

Results:

The cost of the traditional workup was $450 per patient, whereas the cost of PET/CT workup was $722 per patient. The sensitivity of the traditional workup for lung metastases at 12 months was 14.3%. The average cost of curative surgery was $81,290, radiotherapy was $8,224, and chemotherapy was $1,158. In the cohort of 76 patients reviewed, improved PET/CT sensitivity would theoretically detect three more cases of metastatic disease and reduce the total cohort cost of treatment by $198,526 by relegating these patients to palliation.

Conclusions:

PET/CT is a more expensive test when used alone in the diagnostic workup of head and neck cancer but results in an overall cost savings by reducing the number of futile radical treatments. There is a cost benefit to the use of PET/CT as the diagnostic and staging test for head and neck cancer patients.

Contexte:

La tomographie par émission de positons associée à la tomodensitométrie (TEP/TDM) est une nouvelle technique d'imagerie qui allie la TEP du corps entier, réalisée avec du 18F-fluodésoxyglucose (FDG), à la TDM à haute résolution contrastée. La TEP/TDM a donc l'avantage d'associer les images fonctionnelles de la TEP avec les images anatomiques précises de la TDM.

Objectif:

L'étude visait à évaluer le rapport coûts-avantages de la TEP du corps entier associée à la TDM comme outil de diagnostic dans les cancers de la tête et du cou.

Méthode:

Nous avons procédé à un examen rétrospectif d'une cohorte (American Joint Committee on Cancer, carcinome squameux III-IVB, en 2003) afin d'évaluer le coût des examens de diagnostic, la détection des métastases éloignées, et le type de traitement. Cette cohorte a été comparée avec une cohorte hypothétique dans laquelle la TEP/TDM aurait été utilisée comme seul outil de diagnostic, à partir de la documentation actuelle sur les caractéristiques des examens relativement à la détection des métastases éloignées. Le principal critère d'évaluation était le coût de l'élaboration du diagnostic, et le critère secondaire était le coût du traitement.

Résultats:

Le coût de l'élaboration courante était de $450 par patient, tandis que le coût de l'élaboration par la TEP/TDM s'élevait à $722 par patient. La sensibilité de l'élaboration courante à l'égard des métastases pulmonaires, au bout de 12 mois, était de 14.3%. Le coût moyen de la chirurgie curative était de $81 290; celui de la radiothérapie, de $8224; et celui de la chimiothérapie, de $1158. Dans la cohorte de 76 patients soumise à l'examen, la sensibilité améliorée de la TEP/TDM aurait permis, en principe, de détecter trois cas supplémentaires d'atteinte métastatique et de réduire le coût total des traitements de $198 526 par le passage des patients touchés aux soins palliatifs.

Conclusions:

Utilisée seule dans l'élaboration diagnostique des cancers de la tête et du cou, la TEP/TDM se révèle un examen plus coûteux que l'élaboration courante mais, dans l'ensemble, elle permet de réaliser des économies de coûts en diminuant le nombre de traitements radicaux futiles. Aussi y a-t-il des coûts et des avantages liés à l'utilisation de la TEP/TDM dans le diagnostic et la stadification des cancers de la tête et du cou.

Related Topics

    loading  Loading Related Articles