Safe or Out: Does the Location of Attention Affect Judgments at First Base in Baseball?

    loading  Checking for direct PDF access through Ovid

Abstract

Titchener’s law of prior entry states that attended stimuli are perceived before unattended stimuli. Prior entry effects measured with visual stimuli have been generated with both endogenous and exogenous attentional deployment (e.g., by Shore, Spence, & Klein, 2001). In theory, the endogenous form of prior entry may have implications for baseball umpire judgments. Conventionally, umpires are instructed to first attend to the ball when it is hit into play; however, where they attend at the imperative instant of the play at first base can vary between individuals and across scenarios. If the law of prior entry holds in the baseball context, umpires may be biased to make judgments in favour of the imperative event nearest the locus of attention. We tested this hypothesis by having non-umpires make “Safe” or “Out” judgments in response to first base baseball plays wherein the relative arrival times of the runner and baseball were varied. A novel colour wheel method was implemented in an orthogonal task to bias attention endogenously and to measure the effectiveness of this manipulation. Attention was confirmed to be successfully biased to the glove or base by way of improved identification at the likely probe location. However, there was no evidence that prior entry was affecting Safe or Out judgments.

La loi de l’entrée préalable de Titchener dicte que les stimuli sur lesquels notre attention se concentre sont perçus avant les stimuli sur lesquels notre attention n’est pas concentrée. Les effets de l’entrée préalable, mesurés à l’aide de stimuli visuels, ont été générés via déploiement attentionnel endogène et exogène (par ex., par Shore, Spence, & Klein, 2001). En théorie, la forme endogène de l’entrée préalable pourrait avoir des implications sur les jugements des arbitres au baseball. Règle générale, les arbitres reçoivent comme directives de porter attention à la balle dès qu’elle entre en jeu; or, l’emplacement exact où ces derniers interviennent à l’instant impératif du jeu au premier but peut varier d’un individu à l’autre et d’un scénario à l’autre. Si la loi de l’entrée préalable tient dans le contexte du baseball, les arbitres pourraient être biaisés à effectuer leurs jugements en faveur de l’événement impératif le plus proche de leur centre d’attention. Nous avons testé cette hypothèse en demandant à des non-arbitres de décréter des jugements « Sauf » ou « retiré » à la suite de jeux de baseball sur le premier but où les temps d’arrivée du coureur et de la balle variaient. Une nouvelle méthode à base de roue chromatique a été introduite dans une tâche orthogonale afin de biaiser l’attention de manière endogène et de mesurer l’efficacité de cette manipulation. Il a été confirmé que l’attention était bel et bien biaisée par le gant ou le but grâce à une identification améliorée sur les lieux probables du sondage. Il n’y avait toutefois aucune preuve voulant que la loi de l’entrée préalable affecte les jugements « sauf » ou « retiré ».

    loading  Loading Related Articles